Franc-Maçonnerie en Israël 

Bienvenue sur le site de l'Etoile d'Israël

Active depuis 2005, l'Etoile d'Israël est la loge la plus ancienne, la plus importante et la plus active

du Grand Orient de France en Israël. Elle est l'héritière de la loge Barkaï qui avait vu le jour

à Jaffa en 1906, et qui a laissé son empreinte dans l'histoire.

Elle est située à Tel Aviv, la ville de la tolérance et de la laïcité.


L'Etoile d'Israël se réunit les deuxième lundi et quatrième jeudi de chaque mois 

dans son Temple de Guivat Schmouel, près de Tel-Aviv

joindre l'Etoile d'Israël : venerable.etoiledisrael@gmail.com
(en précisant le cas échéant votre loge et votre obédience)
vous serez recontacté
-o-o-o-o-o-o-o-o-

Textes et communiqués de l'Etoile d'Israël, revue de presse sur la franc-maçonnerie en France et en Israël, la paix et la laïcité

REVUE DE PRESSE 

les commentaires sont de la responsabilité du webmaster


 


  
Turquie – Israël. Vous avez dit Génocide ?
Klod Frydman - 17 MAI 2018
En réaction aux événements de Gaza, le président turc Recep Tayyip Erdogan a rappelé pour consultations ses ambassadeurs en Israël et aux Etats-Unis. Il a accusé Israël de « génocide ». C’est très intéressant, en effet, la Turquie est experte en génocide, elle en a commis pas moins de trois au 20ème siècle, et que dire de son action aujourd’hui contre les Kurdes.
Plus.. 
 
  Richard Rossin

Cambon VS Balfour ; le soutien oublié de la France au projet sioniste. 
Richard Rossin, le 14 mai 2018
La déclaration Balfour du 2 novembre 1917, n’est pas la première déclaration étatique en faveur de la naissance d’un Etat juif mais on lui attribue généralement la maternité d’un Etat d’Israël pourtant déjà en gestation avancée.
Plusieurs mois avant, le 4 juin 1917, Jules Cambon, Secrétaire Général du Quai d’Orsay a publié une lettre ouverte à Nahum Sokolov, représentant de l’Organisation Sioniste Mondiale en France. Il lui assurait le soutien de la France pour le retour de la nationalité juive sur la Terre d’Israël. 
Qui imaginerait, aujourd’hui , le Quai d’Orsay pionnier du soutien au sionisme ?
Dans un exposé passionnant, Richard Rossin retrace les dessous de l'histoire qui a mené à réussite du mouvement sioniste et à la création de l'Etat d'Israël. Il évoque les conséquences sur la politique internationale actuelle.
 Plus.. 
 
 
.Israël et la concentration des pouvoirs
Par Jacques Benillouche - mardi 8 mai 2018
Non ce n’est pas exagéré de dire qu’Israël prend un mauvais chemin. Dans tous les pays démocratiques, il existe une structure d’État chargée de contrôler les éventuelles dérives du gouvernement. En France, le Conseil Constitutionnel veille à la régularité des élections nationales et des référendums et se prononce sur la conformité à la Constitution des lois votées par l’Assemblée nationale et le Sénat. 
La Cour suprême du Royaume-Uni est la juridiction la plus élevée de l'ordre judiciaire au Royaume-Uni dispose du droit de juger les lois. Enfin, pour les Etats-Unis, la Cour suprême contrôle la constitutionnalité des lois mais a posteriori, après que la loi a été promulguée.
Il est important qu’une juridiction indépendante existe pour contrôler l’exécutif qui ne doit pas avoir les mains tout à fait libres. Or en Israël on veut tout faire pour limiter les pouvoirs de la Cour Suprême qui pourtant ne connaît que le droit et ne juge qu’en fonction des textes votés par la Knesset. Il est vrai que la majorité actuelle se plaint que plusieurs textes aient été retoqués par la Cour parce qu’ils n’étaient pas conformes aux Lois fondamentales, faisant office de Constitution.
 
 


Les conséquences en termes de stabilité des interventions militaires étrangères dans le monde arabe
par Flavien BOURRAT - 13/04/2018 
Le début du XXIe siècle est marqué par la multiplication des interventions militaires étrangères sur un périmètre étendu du monde arabe, s’étendant du Maghreb à la péninsule arabique, qu’il s’agisse de la Libye, de la Syrie, de l’Irak ou du Yémen. Cette donne, inédite depuis la décolonisation, intervient dans un contexte régional plus que jamais instable et tendu à l’extrême.
Cette étude se propose d’analyser les conséquences des interventions militaires étrangères dans le monde arabe – dont certaines sont encore actuellement en cours – en termes de stabilité et de sécurité. Il ne s’agit pas ici de s’interroger sur les intentions initiales des acteurs qui en sont à l’origine ou sur le cadre juridique censé les encadrer ou non, mais sur les effets de ces interventions au niveau des contextes politiques, humains et sécuritaires des pays concernés et de la région tout entière...
 
 Un idiot attentif
Publié le 9 mai 2018 par Fiodor
Il y a dix minutes que je tapote sur mon clavier, essayant de rédiger un Xième article sur le conflit israélo-arabe. Mais à quoi bon? Quoi qu’en pensent beaucoup de mes amis – qui me croient insensible aux aspirations de ceux qui, depuis les années 1970, se désignent comme les Palestiniens – j’aspire de tout mon cœur à une paix juste, où tous puissent trouver leur place. Qu’elle se réalise sous la forme de deux Etats indépendants, d’un Etat confédéral, ou autrement, m’importe peu. Mais plus j’observe la situation, plus les événements s’accumulent, plus je suis convaincu que les motivations profondes qui, en 1948, ont poussé les Arabes de Palestine et l’ensemble des pays arabes à entrer en guerre contre le tout jeune Etat israélien, son toujours au cœur des visées politiques de ceux qui devraient faire la paix avec Israël. Elles tiennent en quelques mots: «On ne veut pas d’un Etat juif à nos côtés et toutes les concessions que l’on pourra faire ne seront que des étapes en vue de sa disparition».
 Plus.. 
 
  Éradiquer les menaces nucléaires et terroristes du régime clérical
Maryam Radjavi le 9 mai 2018
Le changement démocratique et la fin du fascisme religieux au pouvoir en Iran sont indispensables à la paix et à la démocratie, à la sécurité et à la stabilité dans la région.
Après plusieurs décennies de complaisance avec le fascisme religieux au pouvoir en Iran qui ont sacrifié le peuple iranien et sa Résistance, et alors que les Etats-Unis se retirent de l'accord nucléaire avec le régime iranien (Joint Comprehensive Plan of Action - JCPOA), le président américain a déclaré que les paiements sans retenue au régime des mollahs par le précédent gouvernement américain, ont été désastreux.
 Plus.. 
 
 
Yohanan Manor

Israël et les Nations aujourd'hui
Jérusalem, 20 Mars 2018
Le texte d'une conférence donnée à Jérusalem, le 20 Mars 2018
Des changements inimaginables sont survenus dans les rapports entre Israël et les Nations au cours des 125 dernières années. Pourquoi 125 ans ? Parce que c’est alors qu’un des fondateurs l’Ecole des Sciences Politiques publie Israël chez les nations où il dresse bilan édifiant de l’état de la nation juive.
A partir de ce bilan, le Dr Yochanan Manor dresse la situation de la Nation Juive parmi les autres nations, jusqu'à aujourd'hui. Une analyse complète et synthétique qui nous en apprend beaucoup sur ce que nous croyions déjà savoir.
Israël parmi les nations Plus.. 
 
 



Les contradictions 
Par Avraham Assuied - 27 mars 2018

Il est clair que les attentats ciblés contre les forces de l’ordre en Israël et ceux commis en France contre des Juifs innocents, l’euphémisme n’est pas usurpé : hommes, femmes, enfants, vieillards, des civils inoffensifs, religieux ou pas, ne poursuivent pas le même but.
Dans le premier cas, c’est un énième remake de David et Goliath dans des rôles inversés, qui se répète inlassablement sur le territoire perdu d’une Palestine imaginaire, en attendant Godot ou la fin de la grande illusion. Comment ? On ne sait pas trop, mais qu’importe, tant que le fric tombera dans l’escarcelle des marionnettistes, tout ira bien.
 Plus.. 
 

Le complotisme au sommet de l’armée Française
Klod Frydman, le1er Avril 2018, 
L'abbé Augustin Barruel a inventé le complot maçonnique qui aurait été à l’origine de la révolution française. Il a été le premier à dénoncer le soi-disant complot juif qui aurait dirigé la franc-maçonnerie. Thierry Meyssan, maître actuel de la théorie du complot est son digne successeur....
Mais ce n’est pas le plus grave. Un autre membre de cette nébuleuse, le général Dominique Delawarde,...
 Plus.. 
 
 

Antisionisme = Antisémitisme ? Lettre ouverte à M. Dominique Vidal
Klod Frydman - 29 janvier 2018
Pour assurer, dans Mediapart du 26 janvier 2018, la promotion du livre de Pascal Boniface « Antisionisme = antisémitisme ? », vous répondez à trois questions dudit Pascal Boniface dans son blog. Vous êtes entièrement d’accord avec lui.
Ce livre « Antisionisme = antisémitisme ? Réponse à Emmanuel Macron » prétend d’après l’auteur « éclairer le public sur une question confuse, mettre de l’ordre dans les concepts utilisés, faire les rappels historiques … ». Cet éclairage flou, au lieu de donner une vision claire, manipule complètement le public.
 Plus..  
 
 

 Mediapart publie des blogs anti-Kabyles et antisémites !
Samedi 16 décembre 2017 - par Hebib Khalil
Il offre une tribune de choix à des voix chauvines
Médiapart, le journal cher à Edwy Planel, se mue-t-il en tribune antisémite et anti-Kabyle?
C’est en tout cas ce que l’on constate en lisant un blog infâme, publié sur le site français le 14 décembre dernier. L’auteur, un certain Youcef Benzettat, y déverse sa haine sans limite des Juifs et des Kabyles, dans un papier intitulé : Le Mossad : « C’est par la Kabylie que nous ferons exploser l’Algérie ».
Cet énergumène qui n’en est pas à sa première, est également journaliste au site d'information Algérie Patriotique, se déchaîne sans demi-mesure sur la Kabylie et les Juifs.
 Plus..  
 
 

Fatiha Boudjahlat : «Les néo-féministes sont les idiotes utiles des indigénistes»
Par Alexandre Devecchio - Publié le 27/10/2017
FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN - Dans un premier livre salutaire, Le Grand détournement, Fatiha Boudjahlat montre comment les communautaristes de toutes obédiences ont dévoyé les idéaux du féminisme, de la tolérance ou de la République. En exclusivité, la jeune essayiste répond aux questions du FigaroVox.
Fatiha Boudjahlat est cofondatrice avec Céline Pina du mouvement Viv(r)e la République. Elle est aussi l'auteur de l'essai à paraître le 3 novembre aux éditions du Cerf: Féminisme, tolérance, culture: Le grand détournement.
Cette voix qui monte, dont nombreux nous suivîmes les premières interventions, l’encourageant lorsqu’elle émettait des doutes des craintes tout à son honneur, voilà que celui qui invite Ramadan plus souvent qu’à son tour, celui qui a choisi Marc Edouard Nabe comme parrain de son enfant, celui qui fait encore, croit-il, la pluie et le beau temps sur télés et radios, eh bien celui-là la décommande. Fatiha, elle serait trop agressive, dit la raison officielle par la voix de Frédéric Taddeï, l’animateur de Europe 1 social club. (Sarah Cattan)
 
 

Le Myosotis du Dauphiné Savoie

Templiers, francs-maçons et nazis en Palestine
Klod Frydman - 14 août 2017
Peut-on aborder la participation arabo-musulmane au mouvement national-socialiste, et les liens entre la résistance antisioniste et les organisations nazies et néo-nazies ?
Et peut-on le faire sans évoquer les acteurs essentiels que furent les templiers, les francs-maçons et sans parler du rôle de l’Allemagne nazie ?
Islamisme militant – nazisme, un lien incontestable ?
Le sujet sent le souffre, il n’est pas politiquement correct. Pourtant le lien de parenté idéologique et de continuité entre le national-socialisme et l’islam militant est incontestable. Il remonte aux années 1930 et se poursuit jusqu’à nos jours.
Le nationalisme arabe ne se réduit pas à sa composante fascisante, mais cette dernière représente un élément fondamental pour comprendre la guerre interne à l’islam. Elle s’incarne aussi bien dans la guerre de l’islamisme contre les musulmans humanistes et modérés et contre l’Occident que dans la diffusion des thèses antisémites dans le sillage des méthodes de propagandes nazies.
C’est un facteur essentiel, bien que généralement occulté, de la perpétuation des conflits du Proche-Orient.
 Plus..  

Le judaïsme laïque hier et aujourd’hui
Par Izio Rosenman
Les précurseurs Si l’on voulait chercher quelques précurseurs à la figure du juif laïque on lui trouverait un ancêtre très lointain, Elisha Ben Abouyah, dit Aher, rabbin du Talmud des années 100-150 E.C, dont la figure mythifiée est souvent convoquée par des libres penseurs juifs au XIXe. Une figure de transgression, car après avoir observé qu’il n’y avait en ce monde ni récompense pour l’observation des mitsvot ni punition pour leur transgression, il devint athée et proclama « il n’y a pas de justice ni de Justicier sur cette terre » Et puis, plus près de nous, on peut penser à trois personnages emblématiques: Spinoza (1632-1677), Mendelssohn (1729-1786), et Freud. Dans leur histoire...
 
 Paru dans 

 Les Cahiers 
        de l'Ailleurs

 La Futûwa ou compagnonnage arabo-musulman
Par Gérard Galtier, avec son autorisation

Chaque fois que l'on étudie les anciennes civilisations urbaines, on constate que l'artisanat a été lié à des organisations corporatives de métier et très souvent aussi à des rites de passage que l'on peut considérer comme des initiations. Ce fut le cas dans l'ancienne civilisation romaine où il existait une organisation des métiers sous le patronage du dieu Janus. Ce fut aussi le cas au début de la civilisation arabo-musulmane, avec le compagnonnage de la « Futûwa ». L’on ne sait pas s'il y eut des liens directs entre la Futûwa et le Compagnonnage occidental et la Franc-Maçonnerie. Mais il y a en tout cas des analogies qui sont intéressantes à connaître.

La Futûwa est une forme d'organisation des métiers artisanaux qui se développe au début de l'Islam, notamment dans les grandes villes du Proche-Orient. Elle apparaît comme une nécessité sociale dans la nouvelle société, née de la conquête arabe. Elle est sans doute issue de traditions pré- islamiques ; mais elle va se donner un patronage musulman pour s'insérer dans le nouveau système idéologique. La Futûwa, espèce de chevalerie du travail, est tout à la fois un système d'apprentissage du métier, d'entraide et d'initiation.... 

J'ignorais tout de la Futûwa. Gérard Galtier, historien et linguiste nous montre qu'il existait en Islam, à notre 8ème siècle une organisation que l'on peut comparer à notre compagnonage où à notre franc-maçonnerie qui sont apparus bien plus tard. La Futûwa a disparu au début du 20ème siècle, dans la même période que la franc-maçonnerie dans la plupart des pays d'Islam, y a-t-il une correlation ?
 
   



Ce site souhaite répondre à deux objectifs :

Informer en Israël ceux qui s'intéressent à la franc-maçonnerie ou qui désirent nous rejoindre en expliquant ce qu'est le Grand Orient de France, ce qu'est la franc-maçonnerie qui a pour principe la liberté de conscience et ce qu'est notre loge. On trouvera sur ce site les évènements publics marquants de notre obédience. On y trouvera également les liens qui permettent d'entrer en contact.

Informer les soeurs et frères du Grand Orient de France et des autres obédiences qui s'intéressent à la région, qui préparent un voyage, sur l'existence, la vie et les positions de notre loge en Israël, leur permettre de nous joindre.

On ne trouvera pas sur ce site d'animations, d'effets artistiques. Notre but n'est pas de faire du marketing mais de donner un autre regard, une vision ouverte, conforme à nos principes a la fois sur une région ou les informations sont si nombreuses, confuses et partisanes qu'elles en sont impossibles à démêler et sur une institution humaniste, initiatique et fraternelle qui pratique la liberté absolue de conscience, étudie la morale, recherche la vérité et pratique la solidarité. 

Souvent ceux qui ont vision partielle ou partiale de la situation au Moyen-Orient nous demandent : "est-ce que vous acceptez des palestiniens?" Il faut savoir que la seule discrimination que nous pratiquons est celle de la langue. Nous nous exprimons en français et ne pouvons donc accepter que des candidats francophones. Les candidats qui s'expriment en arabe, en hébreu, en russe ou en sumérien moderne sont orientés vers des loges qui travaillent dans ces langues.